59eme édition du moto-cross de Ste Austreberthe

Lors de la 59e édition du motocross de Sainte-Austreberthe les Pichon père et fils ont tout raflé. Mickaël s’est imposé dans la course des inters et Zacharie en championnat de Normandie 125. Une affaire de famille quoi !

Présent en tant qu’invité d’honneur, Zachary Pichon était inscrit dans la catégorie championnat de Normandie 125 cm3. Dès la première manche, il fait la course en tête. Les trois épreuves du jour vont se résumer à un duel Pichon/Tranchard mais le premier avait pris un très net avantage lors de la dernière manche, son dauphin n’étant plus capable de le suivre.

chutemotocrossEst-ce grâce aux conseils donnés par son père entre chaque course que « Zach » Pichon s’est montré de plus en plus irrésistible ? En tout cas, le jeune pilote a de qui tenir...

On a également assisté hier à une Coupe nationale où beaucoup de pilotes normands, notamment de Sainte-Austreberthe étaient représentés. Mickaël De Souza, du Loir et Cher et le local Manuel Deshayes ont raflé les deux premières manches dans leur série respective. Toutefois, aucun des deux n’a remporté la finale. De Souza était bien en tête à la fin du premier tour de cette dernière série mais un problème au niveau de son silencieux a eu raison de sa course. La victoire revient à Lucas Canterel du Moto club de Gravenchon, reléguant à presque 10 secondes Manuel Deshayes.

Des rebondissements, il y en a également eu chez les internationaux. Shaun Simpson partait grand favori et il y avait pour contrecarrer ses ambitions de jeunes pilotes venus du nord de l’Europe comme Gert Krestinov, Harri Kullas ou encore Damon Martens. Mais celui dont il avait le plus à craindre était en réalité Mickaël « Rocket » Pichon.

Shaun Simpson contraint à l’abandon

Au départ de la première manche, Simpson, Pichon et Jason Clermont mènent la danse. Rapidement, Simpson commet une erreur de pilotage, chute, entraîne Clermont. Pichon est le seul du trio de tête à en réchapper. Shaun Simpson recule au classement puis remonte jusqu’à la deuxième place.

Lors de la deuxième manche, Simpson gagne à la régulière, Pichon termine deuxième. Un partout. Le Britannique se voyait certainement remporter pour la deuxième année consécutive l’épreuve de Sainte-Austrberthe. En tête tout au long de la troisième manche, son avance sur Mickaël Pichon grandissait de tour en tour. Pourtant, c’est le Manceau que l’on voyait virer en tête à l’abord du dernier tour. Sur les hauteurs de la piste, Shaun Simpson avait tout simplement déraillé ! Vainqueur sur tapis vert, Pichon avait de quoi être surpris : « Je n’y croyais pas trop. J’aurai préféré gagner autrement mais c’est sympa. J’ai beaucoup de plaisir à rouler ici. C’était une course quasiment parfaite pour moi puisque je n’ai pas fait d’erreur. »

Multiple vainqueur à Sainte-Austreberthe, Mickaël Pichon reprend son bien. A 40 ans, sera t-il de nouveau partant en 2016 pour les 60 ans de l’épreuve ?

Les classements

Zone Européenne : 1. Mickaël Pichon ; 2. Harri Kullas ; 3. Gert Krestinov...

National : 1. Lucas Canterel ; 2. Manuel Deshayes ; 3. Bruno Leroy...

Normandie (1re manche) : 1. Zachary Pichon ; 2. Cyril Tranchard ; 3. Steve Boulanger...

Présent en tant qu’invité d’honneur, Zachary Pichon était inscrit dans la catégorie championnat de Normandie 125 cm3. Dès la première manche, il fait la course en tête. Les trois épreuves du jour vont se résumer à un duel Pichon/Tranchard mais le premier avait pris un très net avantage lors de la dernière manche, son dauphin n’étant plus capable de le suivre.

Est-ce grâce aux conseils donnés par son père entre chaque course que « Zach » Pichon s’est montré de plus en plus irrésistible ? En tout cas, le jeune pilote a de qui tenir...

On a également assisté hier à une Coupe nationale où beaucoup de pilotes normands, notamment de Sainte-Austreberthe étaient représentés. Mickaël De Souza, du Loir et Cher et le local Manuel Deshayes ont raflé les deux premières manches dans leur série respective. Toutefois, aucun des deux n’a remporté la finale. De Souza était bien en tête à la fin du premier tour de cette dernière série mais un problème au niveau de son silencieux a eu raison de sa course. La victoire revient à Lucas Canterel du Moto club de Gravenchon, reléguant à presque 10 secondes Manuel Deshayes.

Des rebondissements, il y en a également eu chez les internationaux. Shaun Simpson partait grand favori et il y avait pour contrecarrer ses ambitions de jeunes pilotes venus du nord de l’Europe comme Gert Krestinov, Harri Kullas ou encore Damon Martens. Mais celui dont il avait le plus à craindre était en réalité Mickaël « Rocket » Pichon.

Shaun Simpson contraint à l’abandon

Au départ de la première manche, Simpson, Pichon et Jason Clermont mènent la danse. Rapidement, Simpson commet une erreur de pilotage, chute, entraîne Clermont. Pichon est le seul du trio de tête à en réchapper. Shaun Simpson recule au classement puis remonte jusqu’à la deuxième place.

Lors de la deuxième manche, Simpson gagne à la régulière, Pichon termine deuxième. Un partout. Le Britannique se voyait certainement remporter pour la deuxième année consécutive l’épreuve de Sainte-Austrberthe. En tête tout au long de la troisième manche, son avance sur Mickaël Pichon grandissait de tour en tour. Pourtant, c’est le Manceau que l’on voyait virer en tête à l’abord du dernier tour. Sur les hauteurs de la piste, Shaun Simpson avait tout simplement déraillé ! Vainqueur sur tapis vert, Pichon avait de quoi être surpris : « Je n’y croyais pas trop. J’aurai préféré gagner autrement mais c’est sympa. J’ai beaucoup de plaisir à rouler ici. C’était une course quasiment parfaite pour moi puisque je n’ai pas fait d’erreur. »

Multiple vainqueur à Sainte-Austreberthe, Mickaël Pichon reprend son bien. A 40 ans, sera t-il de nouveau partant en 2016 pour les 60 ans de l’épreuve ?

Source Paris-Normandie du 2 mai 2015, photos Horizon.

Share Button

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité