Les enfoirés

Le dernier spectacle des Enfoirés a réuni 10,8 millions de téléspectateurs ce vendredi 13 mars 2015 sur TF1.

Comme le veut la tradition, dés le samedi 14 mars sont commercialisés les supports CD et DVD du show. Un nouveau succès d'audience, même si en baisse par rapport à l'année précédente, pour le collectif d'artistes qui s'est une fois de plus réuni cette année au Park&Suites Arena de Montpellier afin de récolter un maximum d'argent pour les Restos du Cœur. Pour promouvoir la sortie du CD/DVD, Les Enfoirés ont dévoilé un single inédit intitulé "Toute la vie".

Ce morceau pop met en confrontation les voix des nombreux artistes réunis pour l'association et celles d'une chorale d'adolescents. Mettant en perspective les défis qui devront être relevés dans les prochaines années pour redresser la société, "Toute la vie" oppose deux générations. Les plus jeunes reprochent à leurs aînés d'avoir « raté, dépensé, pollué », alors qu'ils avaient « tout » : « paix, liberté, plein emploi ». Les anciens, incarnés par Les Enfoirés, les invitent à se « bouger ». Pour illustrer ce duel, un clip a été tourné en studio où deux tribunes se font face. Lesquels chanteront le plus fort ?

Les ventes de CD ont détrôné Louane avec plus de 90000 exemplaires écoulés en première semaine, soit 30000 de plus que la jeune chanteuse. Toutefois, par rapport aux années précédentes, les enfoirés vendent moins. Est-ce dû à cette polémique stupide sur le titre "Toute la vie" jugé anti-jeune, ou tout simplement un phénomène d'essoufflement.

Jean-Jacques Goldman a répondu à cette polémique sur Toute la vie dans une lettre succincte. La personnalité préférée des Français y explique brièvement les paroles qu’il a écrites sans le moindre commentaire sur le fait qu’elles aient pu blesser une grosse partie de notre génération. Je te laisse juger de cette réponse, disponible sur le site des Restos du Coeur.

« C’est une chanson dans laquelle des adolescents reprochent aux générations qui les ont précédés l’état du monde qu’ils leur laissent : pollution, chômage, violence, dette, misère (c’est un sujet qui n’est pas si fréquent…).

Les Enfoirés jouent le rôle des adultes qui leur répondent comme trop souvent : en se dédouanant et avec mauvaise foi, mais en espérant qu’ils feront mieux.

Le fait que la jeunesse nous demande des comptes me semble la moindre des choses.

Le fait que la chanson se termine en faisant confiance à l’avenir aussi.

Jean-Jacques Goldman. »

Share Button

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité