Robin Thicke et Nicki Minaj

Robin Thicke a connu une année 2013 exceptionnelle, grâce à la chanson "Blurred Lines", véritable tube planétaire partagé avec Pharrell Williams et T.I. Grâce à un titre soul fédérateur et un clip censuré car trop sexy, le chanteur R&B a explosé tous les compteurs. Numéro un aux quatre coins du monde, "Blurred Lines" a cumulé 14,8 millions de ventes globales dont 7,4 millions rien qu'aux Etats-Unis et 292.000 exemplaires vendus en France en 2013. Un exploit pour celui qui avait déjà publié cinq albums, sans se faire remarquer à l'international. Sauf que, très vite, le vent a tourné pour Robin Thicke. Ses autres singles n'ont pas rencontré le succès escompté, et l'artiste a été vivement attaqué par les féministes, l'accusant de machisme et d'appel au viol avec sa chanson et son clip qualifié de "sexiste".

Un nouveau tube ?

Dans la foulée, Robin Thicke a été accusé de plagiat par la famille de Marvin Gaye, et a été condamné, avec Pharrell Williams, à verser 7,4 millions de dollars aux ayant-droits de la légende. L'amende a finalement été réduite de deux millions. En parallèle, l'artiste de 38 ans a traversé une période difficile à cause de son divorce et de l'échec de son album "Paula", dédié à son ex-femme, qui n'a séduit que 50.000 fidèles aux Etats-Unis depuis sa sortie en juillet 2014. Mais Robin Thicke est prêt à prendre sa revanche. Comment ? Un an plus tard, le chanteur annonce l'arrivée de son huitième album "Morning Sun", avec le single "Back Together" feat. Nicki Minaj. Après "Morning Sun", premier extrait passé inaperçu, Robin mise sur un titre rythmé et rétro, entre soul et funk, aux allures de tube.

Share Button

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité