Andy Grammer

Né à Los Angeles (Californie) le 3 décembre 1983, Andy Grammer est le fils du singer-songwriter Red Grammer. Il grandit cependant sur la côte est des Etats-Unis à Chester (New York) avant de revenir à Los Angeles achever son cursus universitaire. Il débute sa carrière en jouant dans la rue, avant d'être programmé sur les scènes des plus fameux clubs angelenos comme le Viper Room ou le House of Blues.

Jouant d'un physique avantageux et d'une pop rock teintée de soul, Andy Grammer se taille vite une petite réputation sous le soleil californien. Son premier titre « Keep Your Head Up » perce dans Les Charts fin 2010. Entré numéro quatre-vingt-quatorze au Billboard, il se hisse jusqu'en cinquante-quatrième place, il se classe parallèlement dans les catégories adultes et pop. Andy Grammer commence alors à se produire avec des artistes renommées comme Natasha Bedingfield ou Colbie Caillat. Sorti en juin 2011, l'album Andy Grammer s'assoit sur la plus Haute marche des charts consacrés au nouveaux artistes (heatseekers).

Son dernier titre "Honey I'm good" est tiré de son album "Magazines or novels". Le clip nous fait découvrir des couples affichant leur durée de vie commune sur tous types de support, en allant des fiançailles jusqu'à plus de 70 ans de mariage.

Ce titre festif au son pop country devrait se tailler une part belle sur les ondes dans les prochaines semaines.

Share Button

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Accessibilité